Comment installer une pompe à chaleur pour piscine ?

L’installation d’une pompe à chaleur

Effectuer l’installation d’une pompe à chaleur pour piscine assure la conservation de l’eau à température constante, à condition que la température extérieure ne soit pas trop éloignée de 0°C. Grâce à la pompe à chaleur, votre piscine sera utilisable tout au long de l’année. Découvrez les autres avantages de ce chauffage économique.

L’installation d’une pompe à chaleur

Effectuer l’installation d’une pompe à chaleur pour piscine assure la conservation de l’eau à température constante, à condition que la température extérieure ne soit pas trop éloignée de 0°C. Grâce à la pompe à chaleur, votre piscine sera utilisable tout au long de l’année. Découvrez les autres avantages de ce chauffage économique.

L’installation de la pompe à chaleur : les préparatifs

Pour effectuer l’aménagement de votre chauffage, il vous faudra, avant tout, préparer une plateforme. Celle-ci doit être, de préférence, en béton et délicatement haussée. Ensuite, vous aurez à placer le dispositif sur des raquettes qui sont faites en caoutchouc. C’est ainsi que vous laisseriez l’accumulation se désemplir et permettriez le bornage du niveau sonore ainsi que des chocs. De plus, le dispositif doit être placé, en aval, de la pompe et du filtre et, en amont, de l’aménagement de traitement de l’eau. Enfin, il vous est vivement conseillé d’éviter des conduites trop longues. De cette manière, vous limiterez les déperditions de chaleur.

La filtration ou le chauffage : que prioriser ?

Dans le premier cas, la durée de filtration détermine le chauffage. Ainsi, l’eau de la piscine peut ne pas être à la température désirée. Mais la pompe de filtration possède son propre boîtier de programme, ne dépendant pas de celui de la pompe à chaleur. Dans le deuxième cas, l’eau sera toujours à la bonne température. Elle doit cela à une alimentation de la filtration depuis la pompe à chaleur. Nonobstant, en cas de forte chaleur, il faudra être sûr que le temps de filtration soit suffisant pour entretenir convenablement l’eau de la piscine. Par ailleurs, il ne faut pas omettre que la pompe à chaleur, quoi qu’elle soit un chauffage économique, consomme de l’électricité. Ainsi, vous devez empêcher autant que possible le refroidissement de l’eau, de par un abri ou un rideau utilisé comme étant un système d’aplomb pour la piscine.

Avantages et inconvénients d’une pompe à chaleur

Performante, la pompe à chaleur peut fonctionner en autonomie, sans chauffage supplémentaire, même lorsqu’il fait assez froid. Elle est fréquemment éligible au crédit d’impôt et possède une bonne rapidité de chauffage. Les pompes à chaleur sol/sol ou sol/eau sont absolument simples et donc moins onéreuses. De plus, avec l’utilisation d’une pompe à chaleur, vous n’aurez pas besoin d’espace d’emmagasinage d’un combustible. Et avec l’absence de rejet, vous n’aurez pas non plus besoin d’une canalisation d’évacuation. La pompe à chaleur est aussi une garantie d’une énergie crédible et immuable dans le temps. En ce qui concerne les inconvénients, la pompe à capteurs horizontaux a besoin d’une surface vacante dans votre jardin du double ou du triple de celle habitable. Les pompes à capteurs verticaux, elles, requièrent un forage et ainsi un coût supplémentaire. Les deux exigent une qualité impeccable d’aménagement. Autre désavantage, la pompe à chaleur est compatible seulement avec un plancher chauffant et/ou un radiateur basse température.